MÉTAPHORE DES SOINS PHYSIQUES

Métaphore

Le corps du randonneur

Pour comprendre simplement les choses, j’ai choisi d’utiliser une métaphore. La montagne symbolise un but, un objectif, qu’il soit matériel ou spirituel, les sentiers sont à voir comme nos choix de vie, le randonneur représente notre véhicule physique et le matériel dans notre sac à dos est associé à nos mémoires.

Les soins énergétiques servent à réparer le véhicule pour avoir l’assurance d’un beau voyage. Si le corps physique est en mauvais état, le randonneur va éprouver beaucoup de difficulté à marcher.

Ces soins permettent de régénérer le corps au même titre qu’un massage permet de dénouer les nœuds dans le dos, qu’une nuit de sommeil favorise la récupération des forces ou qu’un pansement seconde-peau aide à la guérison d’une ampoule.
Un randonneur reposé et remis sur pied ira plus vite et plus loin qu’un randonneur qui refuse de s’arrêter malgré ses douleurs, sa fatigue forçant son corps à avancer.

Le corps réveil les maux de l’esprit. Il est un magnifique avertisseur : c’est lui qui nous donne l’information que quelque chose est à changer dans notre voyage.

Pourquoi avons-nous mal ? Est-ce notre route qui n’est pas adaptée à notre expérience ? Est-ce notre sac qui est trop pesant ? Est-ce notre endurance qui n’est pas adaptée au dénivelé ? Avons-nous choisi du matériel non conforme à l’usage que nous souhaitions en faire ?

Réparer son véhicule

Les soins énergétiques servent à réparer le véhicule pour avoir l’assurance d’un beau voyage. Si le corps physique est en mauvais état, le randonneur va éprouver beaucoup de difficulté à marcher.

LIRE LES AUTRES MÉTAPHORES

Métaphore du randonneur

Nous, débutants de la randonnée et de la vie, débutons notre voyage depuis la plaine, sac à dos bien rempli. Notre objectif est d’atteindre les sommets qui s’érigent face à nous. Par manque d’expérience, notre sac contient forcément trop d’affaires.

Métaphore des mémoires

Lorsque nous souffrons, physiquement ou émotionnellement, c’est que nous devons alléger notre sac à dos. Quelque chose est trop lourd à porter, cela nous ralentit et nous fait du mal. Il est recommandé de nous en délester et de le remplacer par quelque chose d’utile au poids plume.