2021 vu par la numérologie

Aujourd’hui j’ai envie de partager avec vous le cadeau d’une amie numérologue, Patricia Koulmann, qui nous offre les perspectives de 2021.

Je la remercie pour ce bel éclairage.
Bonne lecture,
Valentine
———————-

Cadeau !

Voici le préambule des perspectives de l’année que je partage avec vous, pour vous familiariser un peu avec la numérologie.
Regard sur le climat de l’année universelle 2021
Ceci est une guidance parmi d’autres, un accompagnement pour être attentif à ce qui se passe en nous et autour de nous.
Cette guidance va parler au mental, aux émotions et aux peurs aussi, alors en lisant ce texte, restez centré, écoutez votre voix intérieure et utilisez vos capacités de discernement pour en faire votre propre appréciation.
2020 aura été une année plus que particulière. Une année très spéciale, avec son lot de peurs, d’angoisses, de stress et d’anxiété intense pour certains et de découvertes, de plénitude, de retour à soi, d’écoute de soi et nouveaux rythmes pour d’autres. Chacun pourra faire le bilan qu’il souhaite et s’il le souhaite, bien entendu.
L’année 5 est une année charnière dans un cycle de 9 ans où se situe la croisée des chemins. C’est une sorte de carrefour où des choix sont proposés pour nous permettre d’avancer.
En voici une lecture,
2021 est une année 5 pouvant être définie comme une année de prise ou de reprise de liberté. Une année de mouvements, de changements, de découvertes et de curiosités. Plus l’année précédente aura été ralentie, lourde et difficile et plus l’année 5 sera puissante en libération.
L’année universelle 5 pour 2021 nous propose plusieurs possibilités, la première étant l’évolution positive qui est mise à notre disposition.
Les mots clés du 5 : liberté, plaisirs, libido, changements, adaptation.

LIBERTÉ

L’énergie du 5 est particulièrement active et dynamique et, si elle n’est pas bien canalisée, elle mène aux excès de toutes sortes au détriment de la liberté d’autrui, par justement l’abus de liberté personnelle, démultipliée par autant de personnes ne la respectant pas.
Nous sommes donc invités à prendre le recul nécessaire pour bien analyser la situation actuelle, mais aussi nos comportements qui en sont la clé et la résultante ; nous sommes directement ou indirectement responsable du monde qui est le notre, par chacune de nos pensées, de nos paroles et de nos actes.
Pour cela, des prises de consciences sont nécessaires, avec plus d’empathie et d’individualisme, au sens de d’avantage de connexion à soi, au sens, d’aller vers soi. Car comme à l’image du grain de sable, si chaque grain de sable s’occupe parfaitement de lui, il fait sa part du travail et c’est la plage toute entière qui est magnifiée.
Sur un autre plan, cette liberté si chère au 5 peut également trouver sens dans nos manières de penser : si j’accepte que la vérité de chacun est sa vérité, sa réalité, je respecte l’autre dans son entièreté, dans sa différence, dans sa singularité, dans son authenticité. Il n’y a plus de lutte pour convertir l’autre car il n’y a plus de vérité unique, mais des vérités. Chacun se réapproprie le droit d’être Lui, d’être la personne qu’il veut être, dans l’instant. Et là être libre prend tout son sens.

PLAISIR

Le plaisir aussi est cher au 5. Il peut lui aussi être associé à la liberté, au plaisir d’être libre, au plaisir de prendre conscience de l’ampleur de notre liberté et d’en apprécier l’étendue.
Puis, paradoxalement, être privé ponctuellement de certaines libertés peut éveiller notre curiosité et nous ouvrir à de nouveaux centres d’intérêts pouvant devenir sources de nouveaux plaisirs.

LIBIDO

Libido et plaisir vont également de pair. Là encore il peut être question de liberté ; liberté d’être soi-même et d’exprimer ses vrais désirs et liberté de s’abandonner. S’abandonner dans une sorte d’oubli de soi, pour accéder à la jouissance. Le grain de sable, dans l’idée qu’il représente l’individu, peut encore nous apporter une lecture différente : si nous sommes deux « grains de sable » en quête d’amour, de sexualité, de partage et de jouissance et si chaque « grain de sable » s’occupe parfaitement bien de lui, là aussi il fait sa part du « travail ». Et s’il invite l’autre à en faire de même, en l’amenant petit à petit encore plus loin dans l’abandon, c’est l’osmose de ces deux « grains de sable » qui s’en trouvera magnifiée.

CHANGEMENT

L‘année universelle 5 nous réserve bien des choses, de nombreux changements qui sont déjà en cours depuis un certain temps, tout ce qui est obsolète restera en année universelle 4, ce qui implique tous les plans, matériel, affectif et spirituel. Une nouvelle forme de pensée est en train de se faire jour, le monde d’avant est en train de disparaître au profit du nouveau monde, nous sommes au début de cela.
Alors, si « soyons le changement que nous souhaitons voir » prenait sens et acte en 2021 ? Encore une invitation du 5 ?

ADAPTATION

L’adaptation, encore une notion chère au 5, peut être une invitation au lâcher prise, à la flexibilité. Se mettre dans le courant plutôt qu’à contre-courant. Plutôt qu’une sorte de résistance obstinée, cette adaptation, cette flexibilité, implique l’acceptation pragmatique du moment présent, l’acceptation de soi-même et de toutes les versions de Soi, des autres, des circonstances présentes et de tout ce que nous ne pouvons pas maîtriser. En pratiquant la loi de la flexibilité, nous demeurons ouverts à l’expérience dans sa totalité au lieu de fuir les hauts et les bas. Nous vivons plus intensément.

CONCLUSION

En conclusion, restons mesurés, en utilisant notre liberté personnelle sans porter préjudice aux autres, et restons attentifs car chaque pensée, chaque parole et chaque action induisent inévitablement de nouvelles créations, créations du monde, celui-là même que nous sommes en train d’insuffler à l’univers.

 

Source : Patricia Koulmann 

———————-